Marcel Lucas

L'artiste

« Le cheminement de Marcel Lucas est lent et précautionneux. C’est un artiste attentif au murmure de la vie intérieure et par son message, à la fois discret et chaleureux, il s’adresse à ceux qui savent faire halte, écouter, donner un peu de temps à la méditation.
A l’époque où nous vivons, rares sont les retours sur soi-même et qui nous y convie avec une douce insistance, mérite notre attention et notre sympathie. C’est le cas de Marcel Lucas. Il vit loin du bruit des villes et de la fièvre de notre temps. Il est au contact de la nature et de la vie mais, sans sacrifier jamais aux certitudes rassurantes d’un naturalisme facile, il célèbre dans une semi abstraction des fêtes discrètes et sonores, dont il est dans le même temps l’ordonnateur lucide et le spectateur enchanté. Il nous fait partager cet enchantement  en nous conduisant avec une douce fermeté parmi des paysages imaginaires où les lignes se font et se défont comme un rythme marin, où les vallonnements s’entrecroisent, où surgit parfois un vestige d’architecture. La couleur y est transparente, ténue comme une buée. C’est l’aquarelle pratiquée d’une main merveilleusement légère, porteuse de fluide, aérienne. »


Stéphane Rey
A.I.C.A.
 
Introduction de « Points de repère – marcel Lucas – Propos recueillis et présentés par Albert Leroy » 1975