Marcel Lucas

1970 La redécouverte de l'aquarelle

1970 constitue un tournant décisif dans la vie de l'artiste. Marcel LUCAS retrouve la technique de l'aquarelle qu'il a déjà pratiquée antérieurement, il y fera preuve d'une maîtrise exceptionnelle. Tous ses souvenirs ressurgissent et se mêlent aux images qu'il ramène de ses nombreux voyages en France, en Suisse … Montagnes, vallonnements, structures industrielles ou urbaines, tout se ressoude pour ne faire qu'un dans les lumières diaphanes de l'aquarelle.

Les Nus

Une grande partie des œuvres présentées ici ont été réalisées de 1973 à 1976. Harry Ëlström, sculpteur, professeur à Bruxelles, nous obligeait, en 1945/46, à dessiner de mémoire avec un fin pinceau en poil de martre, sur lavis d’aquarelle. Je retrouvais, 20 ans après, la rigueur et la souplesse de cet apprentissage.

 

Cathédrales

1979. Un ami, galeriste à Ostende, Georges Simard, homme de culture et d’une critique judicieuse, voyant mon aquarelle intitulée "Conque", me conseilla de réaliser un ensemble d'oeuvres sur le thème "Les Cathédrales". Il n'en fallait pas plus pour me lancer dans l'aventure; Les années de 1980 à 85 virent naître une quarantaine de cathédrales

  

La Ville

Ce fut en douceur, me laissant porter par l’évidence du temps qui passe, qu’en 1983, des “Cathédrales” je passai à “La Ville”. Celle-ci n’est elle pas, sauf exception, l’environnement,proche et naturel de la première. Et si la cathédrale respire le sacré, le ville le couve. On ne se perd pas, allant de l’une à l’autre.

    

Zodiaque

1985. Une galeriste me fit part de son rêve : 12 peintres réalisant chacun 12 signes du Zodiaque. Le défi me titillait d’autant plus que n’y connaissais rien. Donc, consultation d’astrologues, lectures sur le sujet. Six mois plus tard je montrais à la galeriste six aquarelles, mais elle était déjà autre part ! Moi, mordu, de1985 à 1992, j’en réalisai 38…!

  

Les Heures

Après les “signes du Zodiaque”, “ Les heures”. je pressentais dans le chiffre douze, englobant l’un et l’autre, un sésame ouvrant de nouveaux mystères! Je m’imaginai, en le dessinant, au centre d’un cube, se reproduisant à l’infini dans tous les sens pendant que l’écliptique du soleil me tournait autour…

    

L'Imaginaire

La création d'une peinture n’est pas le résultat d’idées sorties de la tête du peintre, mais des couleurs, matières, supports, pinceaux, crayons, pastels, formes et nuances, qu’il disposera sur sa feuille blanche ou sa toile en un ordre particulier qui en fera son style. Là est son imaginaire.

  

Gaudi

Au début des années 2000, Marcel Lucas découvre l’Espagne par deux pôles opposés et complémentaires. Barcelone et l’audace des formes, le foisonnement  des couleurs de Gaudi dans un style unique et fou, ainsi que Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice, petite cité médiévale intacte.

    

Les chemins de Saint-Jacques

Dans la dernière étape de sa vie, l’artiste a entamé un pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle. Au cours de cette démarche très personnelle, il s’est laissé séduire par ces lieux de rassemblement mais aussi de solitude, de spiritualité et de partage. Chaque halte a soulevé en lui une émotion intense qui se traduit dans cette série composée de 16 aquarelles. La dernière restera inachevée...